2000 1989
 
 . .

 | 
 

 Commune Rurale Tamsloht /Province du Haouz

         
Admin
Admin
avatar

: 116
: 10/07/2007

: Commune Rurale Tamsloht /Province du Haouz    13, 2007 12:02 pm

Parler de l'arrire pays comme espace de dveloppement, c'est tout d'abord, parler
du monde rural, dpourvu d'infrastructures de base pendant des dcennies, dlaiss au niveau
des programmes de dveloppement, de sant et de l'ducation, considr comme secondaire par
rapport aux grands centres urbains.

Ce dficit insurmontable hier, est aujourd'hui entrain d'tre combl par le nouveau
programme d'lectrification, d'alimentation en eau potable, par les infrastructures scolaire,
le dsenclavement des villages, et par l'exercice du nouveau concept de l'autorit.

Cet arrire pays o le taux d'analphabtisme est le plus lev du pays, est conscient
de son rle dans la nouvelle dynamique lance par Sa Majest Le Roi Mohamed VI, rpondant
prsent tous les appels de la nation.

Cet arrire pays bouge, s'organise, prend conscience des dfis d'aujourd'hui et se
prpare ceux de demain.
Il n'y a pas de village dans cet arrire pays o il n'y a pas d'associations de dveloppement
et d'associations fminines, cette population, mieux qu'ailleurs, a assimil et intgr
l'action du souverain, cette population hier handicape, gre ses propres projets, rseau
d'eau potable, projet gnrateur de revenu, participe la rflexion, la prise de dcision
travers ses unions au niveau des espaces qui ont t cre par le Gouverneur de la Province
d'Al Haouz, prend conscience de la responsabilit des instances lues, de l'administration
qui sont de plus en plus leurs coutes, considre leur juste valeur les efforts qui se
font par tous les responsables, qui eux aussi, commencent appliquer le nouveau concept de
l'autorit.

Ne pouvant pas toucher la nouvelle charte communale, on a amlior le rglement
intrieur de la collectivit locale dans le but de l'application de la bonne gouvernance
et aussi celle de l'approche participative.
Avant chaque cession ordinaire ou extraordinaire doit tre convoqu, titre consultatif,
en mme temps que les commissions permanentes du conseil, toutes les associations de
dveloppement ou autre, tous les organismes professionnels, la socit civile en gnrale,
pour que tous ces intervenants puissent participer la rflexion (et la prise de dcision),
donnent leurs avis, dterminent les priorits, prennent connaissance des moyens existants,
ils sont consults sur la prise de dcision et ce dans un cadre de partenariat, et c'est
l'objectif souhait, car l'tat seul ne peut rsoudre tous les problmes.

L'arrire pays Marrakechi, un nouvel espace de dveloppement, il l'est dj, grce
toutes ces mesures, tout s'organise au niveau de cet espace, l'agriculture avec un
encouragement pour la culture bio et l'olivier, et une exprience dont j'aimerai parler ici:
celle du village de Tagadirt Ait Kadi, dans le piedmont Tamesloht, dans notre province
AI Haouz o il y aune maison d'hte parmi les plus clbres, dans cet arrire pays, Tigmi qui
affiche complet pendant toute l'anne, ce village o il y a un dveloppement intgr touriste
rural, agriculture bio, oliveraie, grce un petit budget de 200.000 dhs qui tait ncessaire
l'implantation d'une station de pompage comme complment l'eau des khettaras qui existe,
et ce grce au financement du gouverneur de la province d'al haouz que je remercie en cette
occasion et je remercie aussi Le Wali de Marrakech pour tout le travail qu'ils font avec
grande conviction.

Le dveloppement de l'artisanat, l'organisation de ce village est considre aujourd'hui
comme un village tmoin de tout ce qu'on peut faire dans cet arrire pays et qui nous a
permis, nous lus de mettre en place d'autres programmes similaires et pour peu que le
ministre de l'agriculture, de l'artisanat et du tourisme y adhrent, on a la preuve
aujourd'hui qu'avec peu de moyens et en partenariat avec la population, on peut faire de
grandes choses par rapport aux gros budgets qui ne donnent pas tout le temps les rsultats
escompts.

Cet engouement pour Marrakech et ses environs, pour ses ryads, pour ce tourisme rural
qu'on peut dvelopper beaucoup plus, est explicable, car on offre aux touristes cet art de
vivre qui est le notre, cette hospitalit, cet art culinaire, cette acceptation de l'autre,
cette cohabitation ancestrale de notre socit, ce village en est la preuve vivante de cette
tolrance, car il y a deux mausoles de part et d'autre de cette magnifique valle d'oliviers,
arbre symbole de paix, d'un ct il y a le mausole de My Ahmed Lamghari le fils du grand
saint My Brahim et de l'autre celui du Rabin Raphael Kohen, deux saints que rien ne spare
sauf cette mer de verdure, dans cet arrire pays il y a la paix et elle existe encore.

Il y a normment d'trangers qui s'installent chez nous en toute quitude, en tant que
simples rsidants ou bien en tant que propritaires de maisons d'hte.

Il y a des zones d'activit conomique qui se ralisent crant ainsi des milliers d'emplois,
avec des activits choisies minutieusement, respectant l'environnement ainsi que le cachet
rural, que doit prserver cet arrire pays.

Notre artisanat est d'une grande qualit, poterie de jardin, tissage, broderie, et
la grande preuve que c'est les tisserands de la Province d'Al Haouz, les brodeuses de Tamesloht
qui ont quip une partie du palais de sa majest Marrakech, grce au partenariat qu'ils ont
sign avec une grande artiste qu'est Brigitte Perkins, qui s'est installe chez nous et que je
remercie vivement en cette occasion.

Il faut dvelopper beaucoup plus le tourisme rural et surtout le gte chez l'habitant,
l'effort qui est fait par le Gouverneur de la Province d'Al Haouz, pour dsenclaver les
villages dans le haut Atlas, est considrable.
Des villages magnifiques que mme nous marocains on sera prt payer le prix pour passer un
week-end chez l'habitant, cet effort ne doit pas avoir comme objectif le dsenclavement, mais
la promotion de ce crneau. comme vous le savez, le touriste qui vient se reposer chez nous,
fuit toutes les contraintes de la vie qui sont devenues insupportables chez lui, il vient
comme je l'ai dit auparavant, pour notre art de vivre, pour l'ambiance de notre architecture
et notre hospitalit, ce crneau, il faut le dvelopper mais en concertation avec les
populations locales, les aider l'amnagement d'une partie de leurs maisons titre
d'exemple, pour les autres, il suffit de peu de moyens pour dclencher une dynamique
extraordinaire.

Dans la Province d'Al Haouz :

" Il y a deux golfs en cours de ralisation.

" Une universit d'tudes touristiques qui rpondra aux besoins de l'objectif de Dix Millions
de touristes.

" Un centre de concentration sportif unique en Afrique accueillant les meilleurs clubs
internationaux et offrant les meilleurs soins pour les athltes de haut niveau.

" Un barrage dans le haut atlas ouirgane, dveloppons ses versants et toutes les
potentialits qu'il va offrir.

" Un Centre des oeuvres Sociales des Coopratives Agricoles.

" Dveloppons l'olivier, crneau porteur sur le march international et prparons nous aux
potentialits qu'offre la zone de libre change entre le Maroc et les USA.

" Exploitons l'important potentiel foncier qu'offre la Province d'Al Haouz et qui fait de
plus en plus dfaut Marrakech.

Tout ce qui se ralise aujourd'hui Marrakech, et dans cet arrire pays, n'est pas
le fruit du hasard, c'est le travail continu de tous les responsables, autorits, reprsentants
des administrations, instances lues et population, cette dynamique est unique au Maroc,
on a mis le doigt sur les mcanismes, les bons rflexes, il faut les institutionnaliser
pour qu'ils ne soient pas lis des hommes, mais un systme voulu et souhait par notre
souverain et ce pour le bien de notre pays.

L'avenir de Marrakech, c'est son arrire pays qu'est la Province d'Al Haouz, berceau
de deux grandes dynasties : celle des Almoravides Ghmate et celle des Almohades
Tinmel-Ouirgane haut Atlas.

Gardons Marrakech telle qu'elle est, attrayante par sa beaut, son histoire, sont cachet
architectural et la joie de vivre des Marrakechis.

Merci Mesdames et Messieurs de votre attention.


ESSAYDI My Zaghloul
Prsident de la Commune
Rurale de Tamesloht
    
    http://aouazi.keuf.net
 
Commune Rurale Tamsloht /Province du Haouz
          
1 1

:
Journal 2000 . Redacteur en chef : AOUAZI BOUCHAIB - E-mail: Prost_ya@hotmail.com :  ::  -